Tout savoir sur les Menthes






Les menthes forment un genre (Mentha) de plantes herbacées vivaces de la famille des Lamiacées (Labiées), sous-famille des Nepetoideae, tribu des Mentheae, sous-tribu des Menthinae. Ce genre comprend de nombreuses espèces, dont beaucoup sont cultivées comme plantes aromatiques et condimentaires, ornementales ou médicinales.


Le genre Mentha est très diversifié. Pour cette raison, les nuances de couleurs de la floraison et du feuillage varient d’une espèce à l’autre. Il en est de même pour la taille et le port, même si ces critères sont sensiblement identiques d’une menthe à l’autre. Le plus souvent, la floraison s’échelonne de juillet à septembre/octobre et est de couleur rosée comme pour la Mentha spicata. Cette vivace rustique se présente sous forme de touffes denses au feuillage semi-persistant. Les feuilles sont ovales lancéolées et souvent velues. La menthe est surtout connue pour son feuillage aromatique. Toutes les parties de la plante sont odorantes mais l’odeur la plus forte se dégage essentiellement des feuilles. On trouve actuellement des variétés au parfum de réglisse telles que la menthe suisse ou la menthe réglisse !



A. Les différentes variétés








Les autres menthes.


Menthe est un nom attribué aussi, en langage courant, à d'autres plantes ne relevant pas du genre Mentha :

  • la menthe-coq ou menthe de Notre-Dame, Tanacetum balsamita L. subsp. balsamita, Astéracées.
  • la menthe des chats ou cataire, Nepeta cataria L., Lamiacées.
  • la menthe d'auvairniton bourgrire aussi appelée menthe poivrée du sud, Lamiacées.

Ainsi que :






B. Culture, récolte et conservation



La menthe, réputée envahissante, se cultive de préférence seule et demande un substrat toujours humide sauf en hiver. Elle préfère une terre riche tout au long de l’année. Exposée à l’ombre ou en lumière tamisée, la menthe devient très résistante. Selon les espèces, elle est rustique jusqu’à -5 ou -15°C. Idéalement, placez-la dans un endroit humide type prairies, fossés ou bords de rivières et ruisseaux. Certaines menthes comme Mentha aquatica sont totalement aquatiques et vivent les pieds dans l’eau.
 

 
Au potager, elle éloigne de nombreux insectes parasites, comme les pucerons et les fourmis. Elle aime la compagnie du brocoli, de la camomille, des choux (Bruxelles, chou-fleur), des navets, des pois, des radis et des tomates.

Elle n'apprécie pas le voisinage de la carotte, du concombre, du cornichon et du maïs.


La menthe demande très peu d'entretien :

  • Arrosez seulement par temps chaud, car il faut maintenir le sol frais, mais sans excès d'eau.
  • Sarclez et binez.
  • Coupez les tiges à quelques centimètres au-dessus du sol, dès le mois de novembre.
  • Ne fertilisez pas.

On ne connaît pas de parasite majeur à la menthe. Cependant, elle redoute l'oïdium.

L'oïdium nommé aussi « maladie du blanc » recouvre la plante d'un feutrage blanc d'aspect farineux. Les feuilles agressées se déforment et se perforent. Cela est généralement dû à une ambiance confinée et à de l'air chargé d'humidité.

 
 

La taille


•Taille d'entretien : il est conseillé de tailler la menthe en hauteur. Cette taille permettra de limiter sa pousse l’empêchant de devenir trop envahissante. Cela stimulera également la pousse des feuilles sur les côtés. En coupant les tiges régulièrement, vous favoriserez le développement de nouvelles pousses.

•Taille d'été : les fleurs éclosent généralement entre juin et septembre. Couper les bourgeons avant leur floraison permettra de contrôler la pousse de la plante et fera bénéficier d’une période de récolte plus importante. On peut aussi pincer les extrémités des tiges pour empêcher la plante de fleurir et ainsi favoriser le développement de nouvelles feuilles.

•Taille d'automne : en novembre, coupez les tiges à quelques centimètres au-dessus du sol.

 


La multiplier

La menthe est une plante très facile à multiplier. Il existe plusieurs méthode, mais la plus simple et rapide, pour peu que vous ayez un plant déjà à disposition est la division.


  • La division des racines

La division des pieds de menthe s'opère en général au printemps (Avril) ou à l'Automne (Septembre). Mais s'il ne fait pas trop froid, vous pouvez essayer à n'importe quelle période de l'année.
Commencez par déterrer le pied avec les racines. Coupez-le en tronçons de 5 à 10cm avec une bêche ou un sécateur. Enterrez chaque tronçon sous plusieurs centimètres de terre puis arrosez. Si le dieu du jardinage est avec vous, une bonne semaine plus tard vous verrez apparaître plusieurs nouvelles tiges.


  • Le bouturage des tiges

Pour bouturer votre menthe, prélevez quelques tiges de 10/15 centimètres. Enlevez les feuilles sur les deux tiers puis plongez les tiges dans un verre d'eau.
Attendre quelques semaines que des racines se forment, puis les planter.


 

Récolte et conservation


La période de récolte peut se réaliser toute l'année, mais plus généralement de mars à octobre. Vous pouvez cueillir les feuilles de menthe au fur et à mesure des besoins, mais de préférence le matin.

Coupez les tiges ou cueillez les feuilles. Il est conseillé de ne pas cueillir plus du tiers des feuilles de menthe en une seule fois. Laissez ensuite la plante repousser pour passer à une nouvelle récolte.

Il est préférable de cueillir la menthe le matin avant que le soleil n'altère les vertus aromatiques des feuilles.


Sinon, vous pouvez la conserver :

Au réfrigérateur : les feuilles se conservent quelques jours enveloppées dans du papier essuie tout humide entouré d'un sachet en plastique au réfrigérateur.

la faire sécher : pour utiliser les feuilles de menthe toute l'année il convient de les sécher. On suspend les tiges coupées à l'envers dans un lieu sec, sombre et chaud. Ensuite, une fois que les feuilles sont bien craquantes, on les stocke dans un récipient opaque et parfaitement hermétique.

La congeler : il est aussi possible de congeler les feuilles de menthe. Placez quelques feuilles de menthe (5 à 10) dans un compartiment du bac à glaçons, remplissez avec de l'eau et mettez-le au congélateur. Vous pouvez également disposez quelques feuilles de menthe à plat dans un sachet en plastique ou sur un plateau que vous conserverez au congélateur.


 
 
 
 

La menthe est surtout utilisée en cuisine pour aromatiser les sauces, les boissons, les desserts, les salades de fruits, les compotes, mais aussi les viandes, les poissons ou le taboulé.

Elle éloigne les mites, elle est donc utile dans les armoires. Au grenier, elle dérange les rongeurs.


 


Bien évidement voici la recette du Mojito


Ingrédients

  • 5 cl de rhum
  • 9 cl d'eau gazeuse
  • 2 cuillères à café de sucre blanc
  • Le jus d'un demi-citron vert
  • 2 branches de menthe fraîche
  • Quelques glaçons entiers


Recette

Dans un grand verre, mettez 2 cuillères à café de sucre blanc. Ajoutez le jus d'un demi citron vert (sans les quartiers pour éviter l'amertume). Complétez avec 2 branches de menthe fraîche.

Pilez les ingrédients avec 9 cl d'eau gazeuse pour délivrer tous les arômes de menthe sucrée. Ajoutez ensuite 5 cl de rhum et terminez avec des glaçons entiers pour rafraîchir le Mojito sans le diluer.


 

C. Vidéos

 
















Plus d'articles :

Les fruits et les légumes : Culture et variétés

Au potager